FotorCreated

Les portes s’ouvrant sur l’Arménie!

Afin de connaître tout pays, sa culture et ses traditions, nous avons besoin d’en ouvrir la porte. Il existe plusieurs espèces de portes, surtout anciennes, qui sont simples et sans gravures particulière.

  1. Porte du temple principal de l’église apostolique arménienne qui se trouve à Etchmiadzin (303-484). La cathédrale et l’église d’Etchmiadzin est inscrite dans la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

  2. La porte d’un bâtiment qui se trouve dans la rue Abovyan, une des rues centrales d’Erévan.

  3. Une porte ancienne. Le bâtiment se trouve dans la ville de Dilidjan.

  4. La porte du Théâtre Artistique Mher Mkrttchyan, fondé en 1978.

  5. Les portes d’un quartier ancien qu’on appelle Konde. Konde a été fondé au XVII siècle. C’est le dernier quartier qui est conservé de l’Ancien Erévan. Il est situé dans le centre d’Erévan. Konde – c’est l’un des quartiers originaux de la capitale qui est situé dans le centre-ville, à 5-10 minutes de marche de la Place de la République.

  6. Konde

  7. Konde

  8. La porte du monastère de Noravank (XII-XIV siècles). Si l’on traduit en arménien, cela signifiera “Nouveau Monastère”.

  9. La porte du monastère de Khor Virap (642). Si l’on traduit de l’arménien, cela signifiera “Fosse Profonde”. Le monastère est connu par son emplacement au pied du Montagne Biblique d’Ararat. Selon la tradition, c’est sur cette montagne que Noë s’est retrouvé après le Grand Déluge, dans son arche.

  10. La porte latérale du bâtiment de l’hôpital Margaryan d’Erévan. Le bâtiment a été projeté comme “refuge” temporaire pour le Gouvernement de l’Arménie Soviétique.

  11. Une porte ancienne. Le bâtiment se trouve dans la rue Démirtchyan, à Erévan.

  • Thumbnail title

    Thumbnail description

Leave a Comment

Your email address will not be published. All fields are required.