13225052_1035115086567951_1495035385_o - Copy

Tuf arménien

Le tuf – c’est un matériel naturel ayant à la base du cendre volcanique. Il existe aussi des espèces de tuf composées de cristaux entiers, aussi bien que de ses fragments.

C’est depuis les époques anciennes que le tuf est considéré comme matériel principal de construction en Arménie. C’est grâce à sa résistance, à sa longévité, à son isolation phonique et thermique que le tuf a acquis une confiance.

D’ailleurs, le tuf possède aussi des caractéristiques soignantes: les gens souffrant des affections pulmonaires se sentent mieux dans les bâtiments construits en tuf.

Le trait qui diffère le tuf arménien et qui excite un intérêt énorme ce sont ses couleurs: pourpre-rose (tuf Artik), jaune et orange (tuf Ani), noir (tuf Erévan, tuf Gyumri).

Selon la formation géologique, on distingue les types principaux suivants: volcanique, calcaire et silicieux.

Le tuf volcanique – c’est une roche sédimentaire de cendre, de bombes ou d’autres  fragments volcaniques, éjectés lors de l’éruption de volcans.

Le tuf calcaire (travertin) – il est formé dans les dépôts d’eau par des chaux carboniques, dans les coditions de haute saturation.

Le tuf siliceux – il est formé suite à la chute des sources d’eau chaudes (geyser) des eaux, en conséquence de la génération de vapeur et du refroidissement.

C’est le gisement d’Artik qui est considéré comme l’un des emplacements de tuf les plus grands en Arménie. On extrait le tuf aussi en Italie et en Espagne.

  • Thumbnail title

    Thumbnail description

Leave a Comment

Your email address will not be published. All fields are required.