Région de Guégharkounik

La région de Guégharkounik est située à l’Est de l’Arménie. C’est la région la plus grande du pays qui occupe les 18% de la surface de la République (3.655m2). C’est le lac Sévan, connu par sa truite (qui est inscrit dans le Livre rouge), qui occupe la partie la plus importante du territoire.

La région de Guégharkounik est riche en ressources historiques et archéologiques provenant de diverses époques. On y a même découvert des traces des constructions et des légendes datant des époques d’Ourartou et des époques plus anciennes.

Gavar est le centre administratif de la région. Sévan, Tchambarak, Vardénis, Martouni sont les autres villes importantes.

Sur le territoire de la région il y a aussi 93 habitations villageoises.

Le point le plus bas se trouve sur la pleine du fleuve Guétik (1325m), le point le plus bas – c’est sur la chaîne montagneuse Guéghama (mont Ajdahak, 3598m).

Curiosités de Guégharkounik

Noradouz

Le village Noradouz pourrait être considéré comme musée en plein air. Noradouz est riche en monuments historiques (il y en a 681). On ne peut voir nulle part de collection si impressionnante de khatchkars. La plupart d’entre eux datent des XIII-XVII siècles. Le plus ancien de ces khatchkars remonte au V siècle. L’eglise de Sainte-Mère-de-Dieu, construite à la fin du 9ième siècle. Les images sur les khatchkars ont leurs significations spécifiques, et la taille de tout khatchkar parle de la personne enterrée dans le tombeau concret, de son âge et même de son statut social.
Noratus is first mentioned as a settlement in the Middle Ages, when it was a much larger settlement. The bronze-age megalithic fort near the village points to the notion that Noratus is one of the most ancient continuously inhabited settlements in Armenia.

Sévan

Sévan est considéré comme l'un des lacs montagneux les plus grands au monde. Ce lac est situé tout au centre du plateau arménien, dans un grand fourré de montagne, sur une altitude de 1900m au-dessus du niveau de la mer. La profondeur moyenne de Sévan est de 27 mètres, et la profondeur maximale est de 80-90 mètres. Le territoire qui entoure Sévan – est une zone interdite du Parc national. Un froid modéré, une eau pure et limpide, un air frais montagneux y règnent de manière permanente.

Sévanavank

Sévanavank – c’est un monastère ancien sur la côte Nord-Ouest du lac Sévan. Le monastère a été fondé en 874. De petites églises chrétiennes, avec un toit en ardoise, voûte en dôme, sont conservées jusqu’à nos jours: l’église Sourp Arakélots (Saints-Apôtres) et l’église Sourp Astvatsatsin (Sainte-Mère-de-Dieu). Elles datent des années 871-874.
A présent, il y a un séminaire auprès du monastère. Il porte le nom de Vazguen I. A la différence des autres complexes claustraux, le monastère de Sévanavank est petit et modeste. D’ailleurs, ce sont les vues étonnantes sur le lac et les alentours se présentant par ses fenêtres qui sont les atouts de Sévan.