IMG_7388 - копия

Festival “Hartak” à Erévan

C’est déjà la seconde année que le festival “Hartak” dont l’idée principale sont les cours de l’esprit d’initiative et les Master Class, est organisé à Erévan. Il y avait un peu plus de 10 Master Class à Erévan, et cette année nous avons participé à plus de 50 manifestations selon 4 thèmes principaux: «Ame et Cœur» ; «Prépare toi-même», «Art culinaire» et «Art et Technologies». En 2016 la date du Festival a coïncidé à celle de la visite de François I – Pape de Rome, ce qui a accodré un caractère symbolique à la manifestation.

L’objectif principal du Festival c’est la création d’un plateau unique d’échange d’expérience et l’élargissement du cadre de connaissances parmi  les spécialistes de divers domaines et, bien sûr, le développement du domaine du tourisme. Le Festival – c’est une fête qui fait réunir les gens.

C’est le Master Class culinaire organisé dans le parc central de la ville (parc Machtots), qui a été l’un des moments les plus éminents du Festival. On l’a fait dans un lieu public afin d’y faire participer les passants, les habitants, ainsi que les invités de la ville. C’est une vraie fête pour les enfants, aussi bien que pour les adultes. On a eu le résultat qu’on avait prévu: les passants s’arrêtaient involontairement, s’intéressaient, y prenaient part, se réjouissaient, se reposaient, écoutaient de la bonne musique.

Les organisateurs avaient pris en vue les moindres détails: la zone de jeux, ni la zone de repos n’étaient vide à aucun moment. Plus de 25 compagnies avaient dressé leurs pavillons et présentaient leurs productions. On avait exposé aussi de la vaisselle, des appareils de café.

Cuisines arménienne, italienne, pâtisserie, produits laitiers, boissons rafraîchissantes et beaucoup d’autres choses bonnes et utiles. Les jeunes en blanc de la troupe «ARTNAUKA EREVAN» ont assuré le show féerique: ils ont réuni les enfants, les photographes, les journalistes. Tout le monde avait des regards admirés… bien sûr, les jeunes arrivaient à préparer de la glace pendant une trentaine de secondes. Ils mélangeaient le lait, la crème, le sucre et y ajoutaient de l’azote liquide (-198C), ce qui aboutissait à un effet de réfrigération instantanée et voilà, la glace est prête. On y ajoute du sirop et on se régale…

Il nous reste d’y ajouter que le devis de la compagne –  “Physique de l’Impossible” correspond parfaitement à son champ d’activité. Et nous, nous allons attendre le «Hartak» suivant, le 3ième, avec impatience, qui viendra avec ses nouvelles idées originales et auquel nous allons bien sûr prendre part, pour pouvoir vous parler des détails de nos impressions.

  • Thumbnail title

    Thumbnail description

Leave a Comment

Your email address will not be published. All fields are required.