+37412249999
кечарис_002

Кечарис

На территории Котайкской области, на высоте 1800 метров над уровнем моря, в живописной долине расположен известный горнолыжный курорт Цахкадзор. В  северо-западной части курорта, на склоне Памбского  хребта и находится монастырский комплекс Кечарис , XI—XIII веков, основанный князьями из рода Пахлавуни.

В переводе  с армянского языка, кеча обозначает береза. Раньше  на территории монастыря находилась березовая роща, потому монастырь и назвали Кечарис.  Древний монастырский комплекс, является классическим образцом средневекового архитектурного искусства Армении.

Первая церковь, Святого Григория Просветителя с весьма скромным  наружним убранством была основана  Григорием Магистросом  Пахлавуни, в 1033 году. К югу от церкви  Св. Григория Просветителя  в 1051 году была построена  церковь Святого Ншана,  купол которого увенчан  круглым и высоким барабаном.  В  1214 году была построена церковь Святой  Катогике. Своим крестообразным фасадом, высоким куполом и нишами во внутреннем убранстве внутреннего зала,  эта церковь является  самой сложной  по своей архитектуре постройкой  комплекса. Орнаментальное убранство интерьера соответствует лучшим традициям той эпохи.

В древние времена Кечарис  был центром  духовной семинарии и местом, где переписывались монастырские рукописи. В разное время монастырский комплекс подвергался гонениям, но самое трудное время было  во время нашествии сельджуков, они уничтожали и разграбляли все на своем пути. С 1998 года начались восстановительные работы монастырского комплекса, в 2000 году они были полностью завершены. Епископ Аракел Карамян, который по настоящее время является настоятелем епархии, освятил этот святой монастырский комплекс.

Leave a Comment

Your email address will not be published. All fields are required.

Kecharis2 - копия

Kétcharis

Tsaghkadzor – ce lieu de repos magnifique, situé à 1841m au-dessus du niveau de la mer, dans la région de Kotayk d’Arménie, est principalement étendu sur la pente splendide du mont couvert de forêts – Téghénis.

En tant qu’habitation, Tsaghkadzor est mentionné dans les écritures depuis des époques très lointaines, et son nom est lié à celui des montagnes Tsaghkounyats. A l’époque on appelait ce lieu Tsaghkotsadzor, ensuite Tsaghkunyats Dzor, au Moyen Age il portait le nom de Kétcharis ou Kérarouk. Au 15-ième siècle le lieu a été renommé de Daratchitchak qui est la traduction turque de Tsaghkounyats Dzor. En 1947 le lieu a repris son nom historique.

Dans la période du Haut Moyen Age le province a servi de lieu de chasse pour les représentants du royaume des Arshakouni. Du 6-ième au 7-ième siècle le province passe sous le contrôle de la dynastie ministérielle célèbre des Kamsarakan, ensuite, au 10-ième siècle ce sont les Pahlavouni qui on eu le trône. En 1033 Grégoire Magistère Pahlavouni a construit une église pittoresque à Kétcharuyk, en lui donnant le nom de St. Grégoire Ier l’Illuminateur qui a servi de base pour le complexe claustral renommé de Kétcharis.

En 1051 il construit la seconde grande église, celle de St. Nshan.

Du point de vue économique et culturel, le province Tsaghkounyats a commencé à atteindre son ascension dans les siècles 13-14, à l’époque du règne des Zakaryan. Lors de ces siècles Tsaghkadzor a été en possession des dynasties princières des Khaghbakyan, ensuite des Prochyan. Vassak Khaghbakyan entreprend en 1203-14 d’immenses travaux de rénovation, en construisant l’église de St. Katoghiké, à côté de l’église de St. Nshan. Avec ses décorations raffinées, cette belle église construite des mains de l’architecte Vetsik est devenue la plus chic parmi les églises du monastère de Kétcharis.

C’est dans cette même époque que la belle église de St. Haroutyun est construite. Le tremblement de terre de 1828 a détruit tous les dômes du monastère de Kétcharis, mais deux ans après le complexe a été rénové et a retrouvé son ancienne splendeur.

En 1967 on a construit dans cette ville la base principale de sports de l’URSS qui a apporté un grand renom et du respect dans le monde sportif à l’échelle mondiale.

Après la proclamation de l’indépendance de l’Arménie, Tsaghkarzor est devenu une ville de jouissances d’été et d’hiver avec de belles places amménagées, des rues sublimes, des hôtels modernes confortables, des maisons de repos avec toutes les commodités et un funiculaire super-moderne. La ville est devenue un lieu qu’on pourrait visiter pendant toutes les saisons de l’année.

On a construit aussi des espaces pour le ski alpin, ainsi que des pistes professionels de ski d’une longueur de 30km.

Et le complexe claustral de Kétcharis a été entièrement rénové en 2001, en devenant siège diocésain de Kotayk de l’église apostolique arménienne.

Une maison-musée a été inaugurée en l’honneur des frères Orbélyan – grands représentants talentueux du peuple arménien, nés à Tsaghkadzor: plusieurs échantillons liés à leur vie et à leur activité sont transportés de Moscou, de Saint-Petersbourg et d’Erévan à Tsaghkadzor.

En 2013 Tsaghkadzor a remporté le prix républicain dans la nomination de l’«Assurance des meilleures conditions pendant toutes les saisons de l’année, contribution au développement du tourisme».

  • Thumbnail title

    Thumbnail description

Leave a Comment

Your email address will not be published. All fields are required.