Khor Virap

     Khor Virap – monastère-forteresse imprenable trône majestueusement sur la sainte colline d’Artashat historique, aux alentours du petit village le Petit Védi (au Sur-Ouest du village Loussarat) de la région d’Ararat. Khor Virap est dominé par le mont pittoresque Massis, couvert de neige. Ce lieu saint de pèlerinage renommé est “né” au 7-ième sciècle.

Ce monument architectural magestueux est devenu célèbre par son histoire cruelle liée au nom de St. Grégoire Ier l’Illuminateur. Virap était une fosse horrible, remplie d’insectes venimeux, oú l’on lançait les condamnés par les jugements les plus atroces. Selon l’historien Agathange et d’autres sources historiques, dans la période des persécutions des chrétiens St. Grégoire Ier l’Illuminateur s’est retrouvé dans cette fosse de la prison royale d’Artashat, par un décret de Trdat 3 le Grand, pour son inobéissance aux Dieux païens. St. Grégoire Ier l’Illuminateur y a résisté aux tourments atroces pendant environ 14 ans: c’est grâce à sa foi qu’il a réussi à survivre.

Après être sorti de Khor Virap et en obtenant le soutien personnel du roi, St. Grégoire Ier l’Illuminateur a proclamé en 301 le Christianisme comme Religion officielle d’Etat d’Arménie: d’ailleurs, l’église porte le nom du premier Catholicos de tous les Arméniens – église Grégorienne: c’est le premier pays qui a l’a fait.

Aproximativement en 642, une chapelle a été édifiée sur la fosse par le Catholicos Nerses G: l’historien arabe du 10-ième sciècle Al-Muqaddasi l’a décrite comme une construction contiguë de calcaire, avec 8 colonnes à l’intérieur, qui ressemblait plutôt à Zvartnots – monument exceptionnel dans son genre.

A l’avenir, tout comme c’est caractérisant pour toute l’histoire d’Arménie, la construction s’abîme partiellement sous l’influence des forces ennemies. Cependant, en 1662 on construit sur la place de ces ruines une chapelle voûtée qui existe jusqu’à présent.

A droite de l’autel Haut de la chapelle, il y a une trappe dont l’escalier vértical conduit au sous-sol oú l’on voit la fosse (diamètre: 4,4 et profondeur: 6m) avec une couverture concave voûtée.

A présent, la seule chose conservée de tout ce complexe c’est l’enceinte en forme de pyramide qui est semi-ruinée. Au long de ses murs il y a des cellules, un réfectoire et des constructions auxiliaires. A l’intérieur de l’enceinte, au centre, c’est l’église magnifique principale – St. Vierge, avec son clocher à l’Est diffusant des sons féeriques.

A partir du 13-ième siècle Khor Virap est mentionné dans la biographie historique de l’Arménie comme centre de formation et de science. N’oublions pas de noter l’Ecole supérieure fondée par Vardan Arévelatsi en 1255, dont plusieurs personnalités telles que Hovhannes Erznkatsi, Esayi Nshetsi, Nerses Mshetsi et d’autres ont été les élèves.

Khor Virap En 3D