Noravank

Le complexe claustral renommé de Noravank, qui représente une construction merveilleuse de l’architecture arménienne de 13-14-ieme siècles, est construit sur un massif difficile à monter, à 3km à l’Est du village Amaghu de la région de Vayots Dzor. C’est un lieu de pèlerinage, connu par ses sources guérissantes depuis le Moyen Age.

Noravank a été construit en 1205 par l’évêque Hovhannes. Au début du Moyen Age il a été centre spirituel de Syunik, siège des Métropolites de Syunik, cimetière patrimonial de la dynastie Orbélyan. C’est à Noravank que Siranès – le grand architecte (13-ième siècle), et Momik – miniaturiste célèbre, sculpteur et architecte (début du 14-ième siècle), ont créé leurs œuvres. Il y a des renseignements historiques qui témoignent de la présence de deux églises – St. Karapet et St. Pakos, qui ont existé dans les siècles 11-12, mais qui n’ont pas été conservées.

Il y a dans le territoire du complexe, entouré d’enceintes: l’église principale célèbre construite en 1216-23 par le prince Liparit Orbélyan (le dôme a été détruit lors du tremblement de terre de 1840); un parvis vaste; le mausolée du prince Smbat. C’est près du groupe des monuments principaux que se trouve l’église-mausolée du prince Bourtel, à deux étages.

Ce ne sont que les parties inférieures des murs du bâtiment initial qui sont conservés jusqu’à présent, où il y a des épitaphes datant des années 1232 et 1256. Le parvis a été reconstruit en 1261 par l’architecte Siranès, à l’initiative de Smbat Orbélyan. Ensuite, la construction a de nouveau subi des dégâts lors du tremblement de terre de 1321. Probablement Momik, qui venait de terminer la construction de l’église d’Aréni, a aussi participé à la réalisation des travaux de reconstruction.

Le temple en forme de croix du deuxième étage est construit sur le mausolée semi-souterrain du premier étage qui a un plan rectangulaire. Les deux étages sont reliés par un escalier très bien travaillé, serti dans le mur.

Ce sont surtout les sculptures ornées d’images bibliques et évangéliques figurant sur les monuments qui attirent l’attention. Au-dessus de la porte, c’est la sculpture de la Sainte Vierge avec le Petit Jésus sur le genou gauche, et de son côté gauche – c’est la tête en couronne de Hovhannes Mkrtich, du côté droit – c’est le prophète Yésayi.

La construction de l’enceinte qui entoure le complexe date des siècles 17-18. Il existe dans le territoire plusieurs khatchkars merveilleux et uniques, créés à la perfection: ce sont surtout les khatchkars de Momik qui se distinguent par leurs valeurs artistiques particulières. C’est à Noravank que nous pouvons voir le khatchkar sculpté à la mémoire de Momik.

Les toitures de l’église-mausolée à deux étages et les parties supérieures des murs de Noravank ont été reconstituées dans les années 1948-49. Depuis 1996 Noravank a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, en tant que chef-d’œuvre de la culture mondiale.

Les travaux de reconstruction et d’aménagement de l’église de St. Karapet, de la chapelle de St. Grigor (Grégoire) avec sa salla en arcs et de l’église de St. Vierge ont été entièrement achevés en 1999.

Noravank En 3D