Saghmosavank

Le complexe claustral de Saghmosavank représente un centre culturel et de formation médiéval, pittoresque et svelte, qui se trouve à l’extrémité de la gorge merveilleuse de la rive droite du fleuve Qassakh, dans le village Saghmosavan de la région d’Aragatsotn d’Arménie.

La tradition nous raconte qu’après avoir abandonné le trône du Catholicos de tous les Arméniens, c’est St. Grégoire Ier l’Illuminateur qui fait construire le complexe dans un endroit d’une hauteur de 1620m. Cependant, c’est à partir du dernier quart du 12-ième siècle que Saghmosavank est mentionné dans les sources historiques, c’est la période oú Hovhannes Moundj Vartaped (un archimandrite très instruit dans la tradition de l’église apostolique arménienne) a commencé les travaux de rénovation de la construction, en la rendant centre d’écritures.

L’église principale du complexe, St.Sïon (Kathoghiké), a été construite en 1215 par les moyens et sous le patronnage de Vatché Vatchoutyan – Prince de tous les princes d’Aragatsotsn, et Mamakhatoun – son épouse. L’église est voûtée, avec un plan extérieur rectangulaire, une forme de croix à l’intérieur, avec de doubles autels au coins.

Le temple réalisé en tuffe est éclairé par les grandes et petites fenêtres du tympan et des frontons.
Le prince Kourd – fils du prince Vatché, fait construire au Sud de l’église St.Sïon la petite église de St. Vierge en 1235, et en 1255, avec son épouse Khorishan, il fait construire la Maison d’écritures qui est du côté Sud de ce groupe de monuments. La Maison d’écritures avait un dépôt de manuscrits très riche où il y avait presque 120 manuscrits, et ceci – à la fin du 13-ième sciècle qui est considéré comme la période la plus féconde du point de vue historique de Saghmosavank.

Suite à divers va-et-vient historiques, Saghmosavank perd son charme à partir de la seconde moitié du 18-ième siècle et parvient à notre époque pariellement ruiné.
En 1890 c’est Mkrtich Khrimyan (également connu comme Khrimian Hayrik – Patriarche arménien de Costantinople de 1869 à 1873 et Catholicos de l’Eglise apostolique arménienne de 1892 à 1907) qui réalise des travaux de reconstruction à Saghmosavank.
A présent, le monastère est entièrement rénovée.

Saghmosavank En 3D