Région de Tavouche

La région de Tavouche est située au Nord-Est de l’Arménie. C’est ici que les 50% des ressources forestières de l’Arménie sont réunies.

Idjévan est le centre administratif de la région. Dilidjan, Berd, Noyembéryan sont les autres villes importantes de la région.

La région de Tavouche de nos jours a été formée suite à l’unification d’Idjévan, Noyembéryan et Tavouche (régions d’Arménie) selon la Loi sur la Division Administrative et Territoriale de la Répuiblique d’Arménie du 7 novembre 1995.

Les études archéologiques ont prouvé que la région de Tavouche a été habitée avant l’Age de Pierre. Selon les fouilles réalisées dans les alentours d’Idjévan, on a conclu que la région a été habitée dans les II-I millénaires avant J.-C.

La région de Tavouche est riche en monuments historiques et culturels. On y a découvert des forteresses cyclopéennes de diverses périodes, une habitation de caverne à Lastiver de l’époque médiévale, ainsi que divers églises et monastères des époques du Haut Moyen Age, du Moyen Age Central et du Moyen Age Tardif.

Il y a une multitude de petits lacs dans la région de Tavouche. Par exemple, le lac Parz se trouvant près de la ville de Dilidjan, ainsi que le lac Goche – près du village Goche.

Tavouche est la région la plus boisée de la République: presque la moitié de la région est couverte de forêts.

Le fameux Parc de réserves de Dilidjan se trouve aussi à Tavouche.

Curiosités de Tavouche

Gochavank

Gochavank ou Nor Guétik est un complexe claustral médiéval arménien, construit au cours des XII-XIII siècles dans le village Goche de l’Arménie. Gochavank est situé dans la région Kayen (Dzoropor) de la région historique de Gougark. Ce complexe claustral a été érigé en 1188 par Mkhitar Goche – prêtre et théologien, avec le soutien du prince Ivané Zakaryan. Après le décès de Goche (en 1213), c’est son nom qu’on a donné au monastère – Gochavank.

Haghartsin

Haghartsin – c’est un monastère arménien, situé dans la région de Tavoush de l’Arménie, à 18km de la ville de Dilidjan, dans la plaine boisée de la crête d’Idjévan. Il a été construit dans la entre les X-XIII siècles, sous l’égide de la dynastie des Bagratouni.
Le complexe architectural inclut des églises, des narthex, des sépultures des deux rois Kyurikyan, une cuisine claustrale en forme de trapèze, ainsi que des ruines de quelques chapelles et des khatchkars qu’on peut voir près de l’entrée du monastère.

Dilidjan

Dilidjan – c’est une ville de la région de Tavoush de l’Arménie, une station balnéologique et climatique. La ville est située au bord du fleuve Aghstev. Dilidjan – c'est une ville à laquelle le statut du Parc national a été attribué. C'est la région la plus verte et propre du point de vue écologique.
Les recherches archéologiques organisées dans les années 1870 ont démontré que l’être humain a commencé à vivre dans ces territoires à partir de l’Age de Bronze et de l’Age du Fer (fin du II et début du Imillénaires avant J.-C.).

Makaravank

Le complexe claustral de Makaravank, construit pendant les siècles X-XIII, est situé à 6km à l’Ouest du village Atchadjour, sur une pente boisée de la montagne Paytatan, dans la région de Tavouche de l’Arménie. Le temple principal du monastère de Sourb Astvatsatsin (Sainte-Mère-de-Dieu) est construit en 1204. De l’extérieur, sur la façade sud on voit un cadran solaire bien conservé. Plus bas, on voit une colombe assise sur un suport.