Région de Vayots Dzor

La région de Vayots Dzor est située au Sud-Est de l’Arménie. Elle est la région la moins habitée de l’Arménie.

Très récemment on a découvert dans une des cavernes de la région de Vayots Dzor le soulier le plus ancien du monde (ayant une histoire de 5500 ans). Ceci témoigne que le territoire de la région était habité depuis des époques les plus anciennes.

Eghegnadzor est le centre administratif de la région. Djermouk, Vayq sont les autres villes importantes de ces lieux historiques. La surface de la région est de 2406km2.

La région de Vayots Dzor de nos jours a été formée suite à l’unification de Vayq et Eghegnadzor (régions d’Arménie) selon la Loi sur la Division Administrative et Territoriale de la Répuiblique d’Arménie du 7 novembre 1995.

Curiosités de Vayots Dzor

Noravank

Si on traduisait Noravank en français, cela signifierait “Nouveau monastère”. Le complexe a été fondé dans les siècles XII-XIV. Il est situé sur une terrasse d’une gorge un peu tortueuse du fleuve Arpa. Au cours des XIII-XIV siècles le complexe claustral est devenu résidence d’évêques de Syunik, et dans l’avenir – le centre spirituel et de formation le plus important du pays. Cette église magestueuse frappe par sa beauté divine.

Idjévanatoun

En Arménie, le nom “Idjévanatoun” était donné aux auberges de l’époque Ancienne et Médiévale. On pourrait citer, comme exemple, certaines constructions (étant auberges à l’époque) situées au bord de la route qui sont détruites, près de Zor, Aruj et Talin, ainsi que l’idjévanatun (le Carvansérail) situé juste au sud du sommet du col, qui est conservé le mieux. C’est par le col de Sélim que le célèbre chemin de soie passait dans les époques anciennes. La pose de la première pierre a été effectuée en 1326.

Gndévank

Gndévank – c’est un monastère construit entre X-XI siècles, au Sud de l’Arménie, dans une gorge pittoresque du fleuve Arpa. Il a été construit par l’ordre de la princesse Sofia – l’épouse du prince Smbat. C’est avec celle-ci que la plupart des légendes sont liées. On peut s’approcher du monastère par un chemin sur la rive droite du fleuve, dans le fond du cañon. C’est le soi-disant “ancien chemin de Djermouk”. A l’époque, c’était le chemin menant du monastère à Djermouk

Djermouk

C’est une ville – station thermale dans la région de Vayots Dzor da l’Arménie, située au bord du fleuve Arpa. Djermouk est situé à 175km d’Erévan. Djermouk est une station balnéologique et climatique située dans les montagnes, riche en geyzers, en chutes d’eau. C’est le réservoir de Kétchout, avec un beau nom – “Perle”, qui est l’une des curiosités principales de Djermouk. Il a été construit en 1981, et sa profondeur moyenne est de 20m.

Smbataberd

La forteresse de Smbaberd, située dans le village Egheguiss de la région de Vayots Dzor, était la propriété des princes Orbélyan. La construction de la forteresse a été conçue d’une manière très correcte: des trois côtés, la forteresse est entourée des gorges profondes, et son entrée est protégée des murs d’enceinte puissants. La forteresse avait son propre système de distribution d’eau.
Parmi les monuments conservés sur le territoire du village, on pourrait citer l’église Zorats (XVI siècle), la basilique de Sainte-Mère-de-Dieu (qui nous est parvenu dans l’état restauré en 1703), l’église de Sourp Karapet (XIII siècle), ainsi que le cimetière de la dynastie des princes Orbélyan (XIII siècle). L’église a été entièrement restaurée en 2006-2007, et elle est devant nous dans sa beauté initiale.