RY2R3A7v0rnDFlim1hMDyB65To - копия

Festival international «Abricot d’Or» dans le pays d’abricots

Ce n’est un secret pour personne quel est le rôle important qui assume l’abricot pour les Arméniens – un vrai fruit de soleil.

C’est du bois d’abricot qu’on prépare doudouk – instrument national arménien de musique, dont le retentissement a conquis presque le monde entier. C’est à partir de l’an 2004 qu’on organise tous les ans (au mois de juillet), le Festival cinématographique «Abricot d’Or».

Avant 2011, le Festival avait 3 programmes principaux: concours international de jeu, concours international de cinéma documentaire et concours «Panorama Arménien». A partir de 2011 on a un nouveau programme de concours, celui du cinéma court-métrage «Noyau d’Abricot».

En 2004, lors du premier Festival de cinéma, ce n’étaient que les films des cinéastes Arméniens qui y participaient, cependant, à partir de la seconde année de l’organisation du Festival, on a commencé à y introduire aussi, de manière très active, des films des cinéastes étrangers.

C’est le «Abricot d’Or» qui est le prix principal du Festival: c’est une statue de verre de couleur sur la plaque d’argent de laquelle on voit un des personnages des œuvres de Serguey Paradjanov. D’ailleurs, les prix sont préalablement bénis à l’église de la Sainte-Vierge (Zoravor) se trouvant dans le centre-ville.

Le devis du Festival c’est: «Carrefour des Cultures et des Civilisations». Le Festival symbolise un pont culturel original qui contribue au dialogue entre l’Ouest et l’Est, reflétant l’histoire de l’Arménie qui, pendant presque 5 millénaires, se présente comme arène de lutte entre les puissances mondiales.

Les organisateurs du concours ont annoncé que le Festival International d’Erévan «Abricot d’Or» serait un festival comme ceux de Rotterdam et Poussan. Cette proposition a été reçue de Sandra den Hamer (Présidente du Festival de Rotterdam) et de Kim Dong-ho (Président du Festival de Poussan) qui étaient invités à Erévan dans le cadre du festival «Abricot d’Or».

Une nomination «Koriz» (arm.: «noyau») a été introduite en 2011, pour les metteurs en scène débutants.

Cette année, le 13ième festival international s’est déroulé du 10 au 17 juillet, et a été consacré au 25ième anniversaire de l’Indépendance de la République d’Arménie. Traditionnellement, l’inauguration du Festival a été précédée de la consécration de l’abricot qu’on a réalisée à l’église Zoravor.

Environ 135 films seront presents dans le cadre du Festival, dont 43 – pour les trois programmes de concours: «Concours International de Jeu», «Concours International des Documentaires» et «Panorama Arménien».

Trois Etoiles ont été inaugurées dans le cadre du Festival de l’an 2016. Elles sont dédiées aux représentants d’honneur de l’art arménien: Dimitri Keussayan, Edmond Keussayan et Albert Yavouryan.

Des invités d’honneur sont invités tous les ans à ce festival de cinématographie. Alors, les vedettes mondiales étaient invitées au Festival, telles que: Funny Ardents, Claudia Cardinale, les réalisateurs Fatih Akin, Toninio Guerra, Abbas Kiarostami, Ios Stelling, Allen Hughes, Nastasia Kinski, Patrick Chaîne, Ornella Mutti… Cette année, c’est Jacqueline Bisset – actrice anglaise, vedette de la cinématographie mondiale, qui a été l’invitée honorée du 13ième festival international «Abricot d’Or».

Il est aussi à souligner qu’en 2010, le Festival d’Erévan a remporté le prix principal de «Ficts Plate d’Honneur» – un prix de l’Union International de la Cinématographie, de Télévision et de Sport.

Les cérémonies d’ouverture et de fermeture du Festival 2016 auront lieu au cinéma «Moscou» (Erévan).

  • Thumbnail title

    Thumbnail description

Leave a Comment

Your email address will not be published. All fields are required.